Logo

Logo
*** Venez pratiquer la course à pied avec nous. Ne vous laissez pas impressionner par le chrono ou les podiums! Aucun résultat demandé, juste votre sourire et votre bonne humeur. Personnel du CHU ou pas, rejoignez-nous ! ***

dimanche 23 décembre 2012

LES PENDULES A L'HEURE...

Remettons les pendules ou plutôt les chronos à l'heure ! En effet nos spécialistes cross ont remarqué une petite coquille dans le kilométrage couru à Bègles... Celui-ci était de 3,950 km et non pas de 2,740 km... Voilà donc un chrono (16')  bien plus en rapport avec les capacités de nos athlètes !
Bravo messieurs et désolé pour ce délit de... lenteur !



vendredi 21 décembre 2012

CROSS TOUJOURS

 


 
Nos spécialistes cross n'ont pas manqué celui de Bègles,
qui a rencontré un vif succès. 
 
 
 
 
Sur un parcours de 2,740 km, Patrick D. passe la ligne en 16'12" et Bernard B. en 16'21".
 
(Photos : Courir 33.B.Ballanger)

mardi 18 décembre 2012

PARIS 2013

Préparation du déplacement à Paris :

"Les personnes qui doivent se déplacer pour le marathon de Paris 2013 et qui sont intéressées par un hébergement, sont priées de se faire connaitre auprès de Jacques, et de donner le nombre de personnes et la durée du sejour. Je prévois de réserver des apparthôtels ADAGIO (comme à Berlin), porte de Versailles . Vous serez aimable de m'adresser vos souhaits par mail dans le but de garder une trace de votre demande". Jacques.


samedi 15 décembre 2012

TALENT D'OR CHEZ LES TABAYOUS !

Pour son exceptionnelle performance sur la Diagonale des Fous, à La Réunion (170 km sans parler du dénivelé...), Patrick D.a reçu le Talent d'Or 2012 du Club ! Notre coureur tout terrain, toute distance (dimanche il faisait le cross de Mérignac soit... 7 km et  quelques mètres...), n'en a pas fini de nous étonner !







"Merci aux représentants du club de m'avoir remis ce trophée pour la Diagonale des fous, ce fut vraiment une très agréable surprise !"  Pat.

mardi 11 décembre 2012

BOL D'AIR À ARCACHON !

Près de 25 Tabayous et quelques supporters à la traditionnelle sortie de fin d'année aux 10 km d'Arcachon. Un nouveau moment de convivialité autour du sport et... d'une bonne table !
Les photos c'est ICI !
Le commentaire de Jacques, vu des tribunes :

"De nombreux tabayous sur ce 10 km d'Arcachon où tout le monde a pu donner toute l'energie qu'il a acquis lors des entraînements. J'ai noté des tribunes, qu'un Tabayou n'avait pas mis la tenue du club : ce sera donc un carton jaune (normal). J'ai également noté qu'une tabayoue, privée de son lièvre, a eu du mal à terminer l'épreuve... mais on ne peut pas être au top tout le temps non plus !. Didier et Bernard se sont "tiré la bourre" avec une arrivée très serrée, en faveur de Didier. La météo était favorable, avec un beau soleil sur le final."




Les chronos :
Didier D. 43'06  Bernard B. 43'14  René 44'19  François 44'38  Francis 45'39  Didier B. 45'47  Bernard F. 46'17  Marcellus 48'05  Lionel 48'38  Bénédicte. 49'42  Laurent 50'39  Patrick F. 50'43  Geneviève 51'00 Bernard M. 51'00  Patricia 52'47  Muriel 53'05 Thierry 53'47  Jean-François 54'00  Laure 55'50  Noëlle 57'20  Domi MB. 58'38  Pascale T. 1.00.25  Jacqueline 1.01.45  Jean-Marie  1.03.59.
J'espère que personne n'est oublié !

mercredi 5 décembre 2012

À LA SAINTÉ(LYON) DE FRANCIS !

Encore un Tabayou intrépide ! Cette fois-ci, c'est Francis qui s'est brillament comporté à la SaintéLyon  (quand même 70 bornes nocturnes en décembre !)...

"En attendant la 60ème édition en 2013 de la plus ancienne et la plus grande des courses natures françaises, la mythique Saintélyon a encore marqué les esprits dans la nuit du 1er décembre 2012 en réunissant l’ensemble des ingrédients qui ont construit sa légende. Les 12 000 coureurs inscrits sur les différentes formules, dont près de 6 000 sur le raid solo de 70 km, ont eu en effet à affronter des conditions hivernales particulièrement rudes avec un froid vif, une neige abondante sur le versant stéphanois et un terrain particulièrement difficile et piégeux, occasionnant des chutes fréquentes. Plus de 1 000 non partants et plus 3 000 abandons ont été enregistrés, confirmant que la Saintélyon, malgré un dénivelé abordable reste une épreuve sélective. Valeurs sûres de la Saintélyon, les images furent particulièrement féériques avec un serpentin de frontales infini sur les Monts du Lyonnais couverts de neige, et des points de vue panoramiques sur le val lyonnais endormi. L’épreuve nocturne a de nouveau mis en lumière des héros avec de beaux vainqueurs et le sourire des milliers de finishers." (site Saintelyon.com).

Chrono relevé par Patrick F. qui a suivi l'aventure en direct : 10h28'44" Chapeau bas !